Le jour du jugement

Chers frères, chères sœurs, le sujet aujourd’hui est le jour dernier, aussi appelé jour du jugement, jour du rassemblement, jour de la pesée des actions et bien d’autres noms encore.

Tout le monde doit savoir que la foi en Islam repose sur 6 piliers. En effet, le prophète sas fut interrogé sur ce qu’était la foi et il répondit sas : « La foi est que tu crois en Allâh, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Prophètes, au Jour Dernier et au destin, bon ou mauvais» [Rapporté par Mouslim]

Ainsi, la croyance au Jour dernier, c’est-à-dire au jour du Jugement, fait partie des fondements de la Foi. Celui qui ne croit pas au jour du Jugement est mécréant, il n’est pas musulman.

Allâh nous a informés au sujet de ce jour et des grandes difficultés qu’il va y avoir. Écoutez bien, écoutez à la manière de ceux qui sont en alerte, de ceux qui méditent, de ceux qui sont certains et rappelez-vous que vous serez témoins de ce jour- là. Vous ferez partie des gens qui vont le vivre. Allâh ta`âlâ dit dans Son Livre Saint, le Coran : « Lorsque le ciel se sera fissuré, et que les planètes seront tombées, lorsque que les mers deviennent une seule mer, et que les tombes seront retournées, chaque âme saura alors ce qu’elle a accompli auparavant et ce qu’elle n’a pas accompli. » [sôurat 82 Al-InfiTâr aux versets 1 à 5]

 

Comment serons-nous, chers frères, chères sœurs, en ce jour terrible décrit ici ? Souvenons-nous qu’Allah nous a créés, qu’Il nous fera mourir puis qu’Il nous fera revivre, comme Il le cite au verset 6 et 7 de la sourate El Hajj :

« Allâh est al-Haqq, Il fait revivre les morts et Il est sur toute chose tout puissant. L’heure du jour du Jugement arrivera sans aucun doute et Allâh ressuscitera les gens des tombe ».

 

Chers frères, chères sœurs en Allah, les stations du jour du Jugement sont au nombre de cinquante. Chacune durera mille années et le tout : « En un jour qui dure 50 000 ans », comme il est cité dans la sourate al Maârij au verset 5.

 

Cependant, cette longue durée sera pour les pieux comme la durée d’une prière prescrite. Il a été rapporté que le prophète sas a dit : « Par Celui Qui détient mon âme dans Sa Main. Ce jour-là sera allégé pour le croyant accompli au point qu’il sera pour lui plus léger que le temps d’une prière prescrite qu’il accomplissait dans le bas monde. » Rapporté dans le sahih de Ibnou Hibban.

 

Donc, celui qui patiente dans le bas monde pour accomplir les devoirs et éviter les péchés, son attente sera courte ce jour-là. Alors, œuvrons, mes frères, mes sœurs, œuvrons tant que nous le pouvons encore pour être au nombre de ces croyants.

 

Mes frères, mes sœurs, le jour du Jugement commencera tout d’abord par la Résurrection, la sortie des morts et se terminera par l’installation des gens au Paradis ou en enfer. La résurrection, c’est la sortie des morts de leurs tombes après que les corps, détruits et dégradés dans les tombes, auront été complètement reconstitués par le Créateur.

Ensuite, les gens seront rassemblés sur la terre du rassemblement. Allâh ta`âlâ dit

« Et Nous les rassemblerons dans le lieu de la station et Nous n’en omettrons aucun. » [sôurat Al-Kahf/47]

Au rassemblement, les gens seront répartis en trois catégories. En effet, il est connu que le prophète sas a dit : « les gens seront rassemblés en trois groupes : un groupe de gens seront sur des montures, ils n’auront ni soif ni faim et ils seront habillés. Un autre groupe de gens que les anges traineront sur leurs visages et les emmèneront en enfer et un groupe qui marcheront à pieds. »

Il est notoire que les personnes sur les montures sont les croyants pieux et obéissants, ceux qui sont à pied sont les croyants désobéissants et ceux qui sont trainés sur leur visage sont les mécréants. Qu’Allah nous en préserve et nous accorde les meilleures places ce jour là.

 

Egalement, le prophète sas a dit ceci un jour à son épouse Aicha (qu’Allah l’agrée) :  «Au jour du Jugement, certains gens seront rassemblés nus pieds, dévêtus, non circoncis. »
Alors elle a dit : « Même les parties intimes ? ».

Et le prophète sas a répondu par la Parole d’Allâh : « Chacun sera préoccupé ce jour-là par son propre cas. » [Sôurat `Abasa verset 37] ce qui signifie que chacun sera trop occupé par son propre cas pour ne fut-ce qu’oser lever le regard vers autrui.

 

Chers frères, chères sœurs, il est connu dans le hadith que les gens seront rassemblés sur une terre du rassemblement située au cham (la région actuelle de la Syrie, la Jordanie, le Liban et la Palestine). Les gens sortiront de leurs tombes, puis ils seront dirigés vers le pays de Ach-Châm. Cette terre que nous connaissons aujourd’hui aura été changée. Elle sera une terre blanche comme l’argent qui ne comporte ni arbre ni vallée ni montagne. C’est sur cette terre changée qu’aura lieu l’exposition de nos actions.

Nos actions ainsi exposées seront ensuite pesées dans une balance et le pesée se déroulera comme il est cité dans ce verset du Coran :  « Ceux dont les bonnes actions l’emportent sur les mauvaises auront réussi, ils seront entrés au Paradis sans châtiment, là où ils auront une vie paisible. Quant à ceux dont les mauvaises actions l’emportent sur les bonnes ou qui n’a pas du tout de bonnes actions sa demeure sera l’enfer. Et sais-tu ce qu’est l’enfer ? C’est un feu extrêmement chaud. » Ces versets sont extraits de la sourate el Qariah, le grand fracas. Ils mettent en évidence les conséquences de la pesée de nos actions et ils se terminent par l’évocation du feu de l’enfer.

 

Il est parvenu dans un Hadîth que le feu de l’enfer a été attisé pendant mille années jusqu’à ce qu’il devienne tout rouge. Puis, il a été attisé pendant mille années encore jusqu’à ce qu’il devienne tout blanc. Ensuite, il a été attisé mille années encore jusqu’à ce qu’il devienne tout noir. Actuellement, l’enfer est noir et ténébreux.

Il est dit, pour comparer, que le feu du bas monde représente 1/70ème du feu de l’enfer, tout comme cela est parvenu dans le Hadîth rapporté par Al-Boukhâriyy et par d’autres.

Le croyant dont les œuvres seront pesées et dont la balance penchera vers les mauvaises actions sera alors en grande difficulté, en grand danger. Si Allâh veut le châtier dans le feu de l’enfer, Il le châtiera d’un châtiment douloureux. Si Allâh veut lui pardonner, Il le fera entrer au Paradis. Mais, s’il entre en enfer à cause de ses péchés, il va en sortir inéluctablement après un certain temps grâce à sa Foi, tout comme cela est parvenu dans le Hadîth :

« Sortira de l’enfer quiconque aura dit : « lâ ‘ilâha ‘illa l-Lâh », et qui a dans son cœur le minimum de la Foi. », [Rapporté par Al Boukhâriyy]

Mes frères de foi, il va y avoir un jour où chacun d’entre nous va avoir ses actes sur la Balance. Il sera en train de regarder et il attendra ce que Allâh va lui accorder.

Quel instant difficile est ce jour-là ! Ce jour où la femme qui allaite va oublier ce qu’elle a allaité et où celle qui est enceinte accouchera. Des gens seront comme ivres, alors qu’ils ne seront pas ivres. Le châtiment de Allâh sera douloureux ce jour-là. C’est ce jour où les cieux vont se fissurer et où les mers vont brûler.

Alors, chers frères, chères sœurs, appliquons-nous dans les obéissances. Apprenons et enseignons le bien car le bas monde est le monde fait pour œuvrer et l’au-delà est un monde fait pour la rétribution des œuvres.

Al-Boukhâry a rapporté qu’Ali, le cousin du prophète, un de ses plus grands compagnons qui fut aussi quatrième calife à sa suite, a dit :

« Le bas monde s’est comme mis en marche pour nous quitter. L’au-delà s’est comme mis en marche pour venir vers nous, et pour chacun des deux il y a des gens. Alors, soyez des gens qui œuvrent pour l’au-delà. Ne soyez pas des gens du bas monde. Car aujourd’hui, ce sont les actes ; et il n’y a pas de comptes. Demain, ce sera les comptes ; et il n’y aura pas d’actes. »

Par ailleurs, Tirmidhi rapporte que le prophète sas a dit :

« L’intelligent est celui qui demande des comptes à son âme au bas monde avant d’avoir à rendre des comptes et qui a œuvré de manière que cela lui soit profitable dans l’au-delà. Quant à l’incapable, c’est celui dont l’âme a pris le dessus et a fait preuve de défaillance dans l’obéissance à Allâh, celui qui suit les mauvais penchants de son âme ; et qui souhaite ensuite que Allâh lui fasse entrer au Paradis [sans avoir fait le repentir]. »

 

Enfin, Tirmidhi a également rapporté que le prince des croyants, Omar ibn el Khatab, un des plus grands compagnons du prophète, son ami et deuxième calife à sa suite, a dit : « Demandez vous-mêmes des comptes à vos âmes avant d’avoir à rendre des comptes. Pesez vos actes avant qu’ils ne vous soient pesés. L’exposition des actes sera facilitée au jour du Jugement pour celui qui demande des comptes à son âme. Embellissez- vous pour le jour de la grande exposition. » C’est-à-dire le jour où les actes seront exposés, à savoir dans l’au-delà.

Cela est dit conformément à ce que Allâh ta`âlâ dit : « Ce jour là, vos actes seront exposés ; rien ne sera caché » [Sôurat Al-Hâqqah/ 18]

 

Mes chers frères, mes chères sœurs, faisons-en sorte que ce rappel du jour du jugement nous soit profitable et que nous œuvrions en vue de ce jour avec intelligence et avec foi, afin que nos balances penchant en notre faveurs et non en notre défaveur.

Adorateurs d’Allah, pour conclure, rappelons-nous la parole d’Allah suivante : “Certes Allah et ses anges prient sur le prophète. Ô vous qui avez la foi, priez sur lui et adressez-lui vos salutations.”

Allahoumma salliy wa sallem ala Mohammed wa ‘ala âlihi wa Sahbihi ajma’ine. Wa al hamdou lillahi rabbil ‘âlemine.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s