Le lien de parenté

Les louanges sont à Allah qui a donné au lien de parenté une grande valeur dans sa religion et qui a ordonné et exhorté ses créatures à maintenir et entretenir ces liens de parenté, ces liens de famille, au nom de tous leurs bienfaits dans ce bas-monde et dans l’au-delà.

Que la prière et le salut soient sur le prophète de l’Islam sas qui a insisté sur l’importance des liens de famille et leurs grands mérites qui en découlent tels que l’accroissement des biens, des enfants et de la vie.

Voyons la parole de notre Créateur Tout Miséricordieux qui évoque la joie et le bonheur que procurent au croyant l’entretien de ses liens de famille, dans la sourate Ar Rum : « Donne donc au proche parent son dû, ainsi qu’au pauvre, et au voyageur en détresse. Cela est meilleur pour ceux qui recherchent la face d’Allah (Sa satisfaction); et ce sont eux qui réussissent. »

Il est un hadith rapporté de Boukhari et Mouslim où un bédouin demanda au prophète sas « Qu’est-ce qui me rapprochera du paradis et m’éloignera de l’enfer ? » IL répondit : « Adore Allah seul sans lui associer quoi que ce soit, pratique la prière, donne la zakat, et entretiens ton lien de parenté. »

Il est par ailleurs rapporté de Boukhari et Muslim ce hadith d’après Abou Horayra : “Celui qui veut augmenter sa subsistance et qui veut que ses pas demeurent longtemps en ce monde [c’est à dire qu’il vive longtemps] doit être bon et serviable envers ses proches.”

Ô musulmans et musulmanes, si nous observons les comportements de chacun avec son entourage, nous verrons bien que le plus de douceur, de bonté et de miséricorde se trouvera dans sa relation avec ses propres enfants. Et c’est tout à fait normal puisque c’est le lien du sang qui les lie et ce lien de sang devrait à sa suite porter ses fruits à l’ensemble de la société.

Et c’est quelque chose de très important pour l’ensemble de la société surtout à l’heure actuelle car si le lien de famille est affaibli c’est tout la société qui s’affaiblit. En effet, combien de personnes pauvres ou dans le besoin ont encore pourtant de la famille qui pourrait l’aider ? Si seulement le lien de sang était pratiqué tel qu’Allah l’a recommandé à l’Homme. Or ce lien est délaissé à nos époques paradoxalement assez prospères…

Sachez musulmans et musulmanes que le prophète sas a dit « Le lien de sang est directement relié au Trône d’Allah. Celui qui en prend soin, prend soin de son propre lien avec Allah. Celui qui le coupe, coupe son propre lien avec Allah. » Parole à méditer.

Combien avons-nous vu ou connu de personnes qui ont rompu leurs liens avec leurs parents ou leurs frères pour des raisons triviales ? Or qu’est ce qui est plus durable pour ce monde et l’au-delà que le lien de parenté ? Rien assurément.

Beaucoup de familles ont ainsi été touchées par ce fléau par ignorance, empressement ou refus du bon conseil lorsqu’éclatent des différends entre membres d’une même famille. Il faut dans ces cas là savoir user de beaucoup de patience, de sagesses et savoir protéger son foyer contre cette catastrophe qui est la rupture des liens.

Adorateurs d’Allah :

Parmi les œuvres les plus méritoires dans ce sujet figure le fait de renouer les liens avec celui qui a rompu les relations avec vous, d’être doux envers celui qui fut dur envers vous, d’être patient envers celui qui t’aurait choqué, tout ceci dans le but de préserver ton lien familial et de plaire à Allah et de suivre l’enseignement du prophète sas à ce sujet. Il est rapporté chez Muslim d’après Abou Horayra qu’un homme vint au prophète lui dire « ô messager d’Allah, j’ai des proches qui ont rompu les liens avec moi, j’ai été bon envers eux et ils m’ont insulté, j’ai été patient avec eux et ils se sont mal comporté avec moi. Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) lui répondit :
« Si tu es véritablement comme tu le dis, c’est comme si tu leur versais de la braise, et Dieu ne cessera de te soutenir tant que tu agiras ainsi. »

Chers frères, chères sœurs,

Voyez ce qu’Allah dit dans son livre saint, le Coran : « Ceux qui unissent ce qu’Allah a commandé d’unir , redoutent leur Seigneur et craignent une malheureuse reddition de compte, et qui endurent dans la recherche de l’agrément d’Allah , accomplissent la Salat et dépensent (dans le bien), en secret et en public, de ce que Nous leur avons attribué, et repoussent le mal par le bien. A ceux-là, la bonne demeure finale, les jardins d’Eden, où ils entreront, ainsi que tous ceux de leurs ascendants, conjoints et descendants, qui ont été de bons croyants. De chaque porte, les Anges entreront auprès d’eux : – “Paix sur vous, pour ce que vous avez enduré ! ” – Comme est bonne votre demeure finale ! ” [Mais] ceux qui violent leur pacte avec Allah après l’avoir engagé, et rompent ce qu’Allah a commandé d’unir et commettent le désordre sur terre, auront la malédiction et la mauvaise demeure »

Musulmans, musulmanes,

Dans ce verset, nous voyons la grande catastrophe qui atteint celui qui coupe ce qu’Allah demande d’unir, et il s’agit bien évidemment de couper les liens familiaux. Quelle menace pèse sur eux ? la malédiction et la mauvaise demeure. Cela faisait dire à nos salefs d’éviter la compagnie de ceux qui coupent les liens de famille. Tel qu’il est rapporté du salefs Zine el abidine Ali bn Huseyn, qui conseillait à son fils d’éviter la compagnie de ceux là car il avait trouvé qu’ils étaient maudits à trois endroits dans le livre d’Allah. Quelle catastrophe.

Préservons ces liens, croyants et croyantes, préservons nos liens familiaux, nos liens de sang. En les préservant vous préservez l’amour entre les individus d’une même famille, vous augmentez l’affection et resserrez les liens qui unissent les gens, vous réduisez l’inimitié et la haine, vous participez à promouvoir le bon comportement envers les parents et la bonté filiale.

Et les liens se renforcent et s’entretiennent par de nombreux moyens et nous les trouvons en observant les enseignements des savants musulmans à ce sujet, que ce soit les anciens ou les contemporains. Nous y trouvons que déjà le simple sourire joue son rôle, ou encore le visage accueillant, mais aussi les bonnes paroles, la douceur du comportement, le fait de prendre des nouvelles, et notez tous les moyens technologiques dont nous disposons à notre époque pour cela. Les liens s’entretiennent évidemment aussi parle fait de se faire des petits cadeaux, ou soutenir celui qui est dans les ennuis ou dans le besoin. Au nom des liens familiaux on pourra conseiller aussi de passer sur les erreurs des gens avec patience et tolérance, ne pas relever mais plutôt pardonner. Sachez également rester juste et impartial entre vos proches, sachez les traiter avec égalité et surtout n’oubliez jamais d’invoquer votre Seigneur en leur faveur.

Tels sont les conseils sur les liens de famille que nous trouvons dans le livre d’Allah, et dans les enseignements de son prophète, et dans l’exemple des savants musulmans. Nous invoquons Allah azza wa jalla afin qu’Il nous guide à ce qu’Il aime et agrée, qu’Il nous facilite l’entretien de nos liens de sang et de renouer les liens coupés ou négligés.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s