Les Visiteurs : le sacrifice de l’aïd

L’être humain reçoit tout au long de sa vie la visite de certains visiteurs, certains lui sont plaisants de les recevoir et certains lui sont déplaisants. Voyez ce visiteur qui se trouve à nos portes : le sacrifice du jour de la fête.

voeux-aid-adha

Il s’agit du sacrifice du jour de la fête de l’aid, el aid el adha, où les musulmans vont sacrifier une offrande, souvent un mouton, en rappel du sacrifice du prophète Ibrahim as.

En effet, aux alentours du 23 ou du 24 septembre se déroulera la fête de l’aid el adha. Il ne reste que quelques jours à peine pour nous préparer pour cette occasion pour cette fête, pour cette adoration.

Car il s’agit bien d’une adoration avant tout. Sachez, chers frères chères sœurs, que ce n’est pas seulement quelques kilos de viande que vous vous procurerez ce jour-là, non. Ce sacrifice de ce jour est bien plus que cela.

Vous vous préparerez, musulmans et musulmanes, ce jour-là, en prenant le ghousl, vous apprêtant de vos meilleurs vêtements, vous parfumant, pour sortir de chez vous de bonne heure tôt le matin, dans la joie et le rappel, adh dhikr, pour vous diriger vers la mosquée où le rappel le dhikr sera repris en chœur par tous les croyants. Puis viendra l’imam et tous vous vous lèverez pour accomplir la prière de la fête. Après quoi il prononcera un discours de circonstances où il vous exhortera et vous rappellera à votre Seigneur, à son adoration, à sa religion…

Vous vous saluerez ensuite, vous félicitant de cette joie, de cette fête bénie. Vous retournerez chez vous et vous vous affairerez à accomplir votre sacrifice, à l’image de ce que le prophète sas a conseillé et en rappel de ce que notre père le prophète Ibrahim as a fait comme sacrifice ultime. Vous vous rappellerez qu’Allah lui avait demandé un sacrifice immense, énorme, lorsqu’il lui avait demandé de lui sacrifier son propre fils, Ismael as. Ibrahim et Ismael avaient tous deux immédiatement accepté cette épreuve terrible et quelle preuve de foi que celle-là. Au moment du sacrifice, alors que Ismael était prêt allongé sur le sol et que Ibrahim tenait une lame dans sa main, Allah leur avait alors révélé qu’il ne s’agissait que d’une épreuve de leur foi et qu’il leur allégeait cette épreuve en la substituant par le sacrifice d’un bélier.

Oui chers frères chères sœurs, ce sacrifice est plus que la collecte de quelques kilos de viande, il représente réellement le renouvellement de notre engagement et notre obéissance envers notre Seigneur, année après année, le renouvellement de notre dévouement, de notre foi en Lui. Pensez-y lorsque reviendra ce visiteur d’ici quelques semaines.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s