Les bienséances du jour du vendredi, jour du jomoa…

O croyants :

يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓا۟ إِذَا نُودِىَ لِلصَّلَوٰةِ مِن يَوْمِ ٱلْجُمُعَةِ فَٱسْعَوْا۟ إِلَىٰ ذِكْرِ ٱللَّهِ وَذَرُوا۟ ٱلْبَيْعَ ۚ ذَٰلِكُمْ خَيْرٌۭ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ

{Ô vous qui avez cru ! Quand on appelle à la Salat du jour du vendredi, accourez à l’invocation d’Allah et laissez tout négoce. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez !} (62/9)

Wa rawâ imamouna malik fi kitabihi el mouwatta :

C’est-à-dire qu’il est rapporté de Ibn As-Sabbaq la parole de l’Envoyé d’Allah (salallahou alayhi wa salam) au sujet du vendredi : «O musulmans! Certes Allah a fait de ce jour une fête. Prenez donc un bain rituel (al ghousl) pour ce jour. Celui qui en a la possibilité, qu’il se parfume. Et enfin utilisez le siwak ». Et le siwak est le brossage des dents.

Il est recommandé que le musulman, la musulmane se lave de sa grande ablution pour le vendredi, qu’il s’apprête de ses meilleurs vêtements, les plus dignes pour rencontrer le Seigneur des Mondes. Rencontrer qui ? Un roi ? Un patron ? Un président de la république ? Non, nous venons le jomoa pour rencontrer le Seigneur des Mondes, Rabboul ‘alemine, et le rencontrer en un jour de fête qu’est ce jour de vendredi. Et nous venons à Lui, entre autres, afin qu’Il nous agrée et nous pardonne nos fautes, lui, Al Ghafour ar Rahim, le pardonneur et Miséricordieux. Et ceci en vertu de cet enseignement de notre Prophète :

وروى مسلم عن أبي هريرة أيضاً عن رسول الله صلى الله عليه وسلم أنه قال: (الصلوات الخمس، والجمعة إلى الجمعة، ورمضان إلى رمضان مكفرات لما بينهن إذا اجتنبت الكبائر

Al hadith rawahu el imam Mouslim. Ce qui signifie qu’il se trouve un pardon pour les péchés 1. D’une prière à l’autre parmi les 5 prières quotidiennes, 2. Du jomoa au jomoa et 3. Du ramadan au ramadan, POUR autant que l’on s’abstienne des grands péchés.

En évitant les grands péchés, en effectuant nos 5 prières quotidiennes et en priant nos prières de jomoa, quelle est la promesse d’Allah ? مكفرات لما بينهن

Un pardon, une expiation pour les péchés commis entre eux. Soubhanaka ya ‘Âdhim.

Que de mérites se situent dans ce jour immense qu’est le vendredi et sachez que les plus grands mérites sont destinés aux premiers arrivés à la mosquée le jour du vendredi, tel qu’il est connu dans le hadith suivant :

روى البخاري عن أبي هريرة رضي الله عنه أن رسول الله { قال: “من اغتسل يوم الجمعة غسل الجنابة ثم راح في الساعة الأولى فكأنما قرب بدنة، ومن راح في الساعة الثانية فكأنما قرب بقرة، ومن راح في الساعة الثالثة فكأنما قرب كبشاً أقرن، ومن راح في الساعة الرابعة فكأنما قرب دجاجة، ومن راح في الساعة الخامسة فكأنما قرب بيضة، فإذا خرج الإمام حضرت الملائكة يستمعون الذكر”(

Le Prophète sas a dit : « Quiconque se lave le vendredi comme il le fait pour la janaba (cad la grande impureté) et se rend à la mosquée à la première heure fait une bonne œuvre dont le mérite est celui du sacrifice d’un beau chameau (et sachez que le chameau était un très grand sacrifice à cette époque) S’il se rend à la deuxième heure, il aurait sacrifié une vache, à la troisième heure, un bélier, à la quatrième une poule, à la cinquième un œuf. Lorsque l’imam est monté sur le minbar (pour le discours), les anges rentrent pour écouter le prône. » [ Rapporté par Al Boukhârî et Moslim ]

On voit dans ce hadith que ceux qui se rendent en premier pour le jomoa ont le mérite du sacrifice d’un chameau. Puis les suivants d’une vache, un bélier, une poule et enfin d’un œuf. Qui sont les meileurs alors ? Ce sont les premiers arrivés pour le jomoa. Des anges se tiennent aux portes de la mosquée et consignent ceux qui se rendent au jomoa puis lorsque l’imam va commencer le discours, ils entrent pour écouter. Soubhanallah.

Aussi, musulmans et musulmanes, afin de ne pas perdre une seule partie de tous ces mérites, suivez ces conseils et apliquez ce savoir dans l’espoir de la Miséricorde de votre Seigneur et son pardon et n’oubliez pas ce qui suit :

Wa Rawahou imamouna Malik fi kitabihi el Mouwatta :

imam malk

Ce qui signifie que le prophète sas a enseigné  ceci au sujet du vendredi : «lorsque tu dis à ton compagnon, «tais- toi» au moment où l’imam fait le discours du Vendredi, tu auras dit des choses futiles».

Wa fi hadithin akhar : « wa man lagha fa la jomoata lah » Dans un autre hadith : « et celui qui dit des futilités n’a pas de jomoa ».

Fa Ansitoû yarhamakomollah. Gardez le silence pendant ce jomoa. Ansitou yaghfirliy wa lakoumoullah.

Ibadallah

Si nous nous rappelons constemment à ces choses lors des vendredis, c’est dans le seul but de plaire à Allah, de plaire  à notre Créateur (Al Khaleq), de gagner son pardon à lui qui s’est nommé le Pardonneur El Ghafour Ar Rahim le Miséricordieux, Al Hakim, le Juge par excellence, wa Ahkami el hakimine, le meilleur des juges. Puisque, en vérité, nous serons tous jugés sur nos œuvres au jour dernier, fi yawm el akhir,au jour du jugement, yawm el qiyamah, le jour de la balance où seront pesés nos œuvres, yawm el mizane, ce jour où toute notre vie sera résumée, où nos actions seront évaluées aux yeux du Seul pour qui cela a de l’importance finalement, Allah Al Ahad, L’Unique. Dhul fadl el adhim, le détenteur des grâces immenses, ghafouroun rahim, pardonneur et miséricordieux, mais aussi chadid el iqab, le Dur en punition, khalaqa el jannah wa khalaqa el jahanam qui a créé le paradis et a créé l’enfer. Allahoumma nas alouka al janna wa naoudhou bika mina an nar.

Amine.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s